News
  Biographie
  Les voitures RSO
  Moments forts
  L'équipe RSO
  Amis
  Galerie
  Vidéos
  A vendre
  Liens
  Livre d'Or
  Nous Contacter
     
     
    F. Rasquin 2005
 Des nouvelles de France


Chez nos amis français, en course de côte, Alex Chamagne lui aussi réalise une très belle saison, compte rendu de cet été.

Course de cote des Trois Lacs

Alex:"Après mon forfait à la CdC d’Evaux et Ménil suite à un souci mécanique, la suite de la saison a eu lieu sur la route menant aux pistes de ski sur les pentes de la Mauselaine au dessus du lac de Gerardmer.
Une course de reprise afin de se familiariser au nouveau embrayage lors des manches d’essai afin de le roder. Une course qui se déroulera très bien lors des deux premières montées en réalisant un temps quasi identique à 3 centièmes de seconde près. Et surtout presque 1/2s plus vite que l’an dernier.
Sur une piste plus glissante à la dernière ascension, la prudence fut de mise sachant que plus rien n’était accessible au niveau du groupe.
Résultat final : 27ème place au scratch, 4ème de groupe FC et 1er de classe FC3 !


Course de cote du Mont de Fourche

"Une semaine après la CdC des Trois Lacs, la course à domicile tant attendue est arrivée sur ce parcours rallongé depuis deux ans qui n'est certes pas le plus favorable à l'Escort mais celui où je peux vraiment voir mon évolution...
En invité surprise, une pluie légère a fait son apparition dès le matin rendant la piste glissante jusqu’au milieu d’après midi mais le résultat des essais et de la 1ère manche de course était largement satisfaisant en faisant jeux égal avec des autos bien meilleures que l’Escort sur le papier.
Malheureusement, la monte de pneus neufs pour les 2 manches sur le sec ne sera pas couronnée de succès car ils vont surchauffés eu fur et à mesure de la montée en rendant l’Escort très délicate à rouler avec un train AV « sur des œufs »... Néanmoins, le résultat est correct avec la victoire de classe devant l’alpine a310 silhouette de Ruiz.
Résultat : 57ème place au scratch, 7ème de groupe FC et 1er de classe FC3 !"


  Postée par liocool le Saturday 16 August 2014 à 11:51
 Et de 4 !


Déjà une très belle saison pour Olivier Tassin qui après le Leptinnes, Sombreffe et Achêne, vient de remporter une nouvelle victoire en PH aux Boucles Chevrotines.

Retrouvez l'article d'Autonews Magazine.

  Postée par liocool le Wednesday 13 August 2014 à 15:33
 Grande première


Habituée du baquet de droite dans les Escort, Nadine Michaux s'est décidée à franchir le pas en acquérant sa propre voiture. Avec ses jolies couleurs d'époque, nous allons avoir le plaisir prochainement de retrouver cette jolie Mk1 sur nos routes.

Nadine: "Pour sa première sortie, pourquoi pas dans mon jardin ? Le rallye-sprint d’Haversin…
Rick est d’accord pour essayer « la belle grand-mère » et nous voilà tous motivés.
Le soleil étant au rendez-vous, nous décidons de faire la 1ère spéciale pour faire connaissance avec la voiture et cela se passe très bien. Nous sommes tout de suite ravis du moteur et du comportement fiable de la MK I. Nous décidons donc de se mettre dans le bain dès la 2 ième. Mais juste après avoir pris le départ, l’Escort ne tourne pas correctement et une fois arrivés à l’assistance, nous décidons malheureusement d’en rester là.
Très courte mais très chouette expérience dans une belle ambiance comme je les aime !"


  Postée par liocool le Wednesday 13 August 2014 à 15:21
 Seconde victoire de la saison


Le rallye sprint d'Achêne a vu en PH, la victoire d'Olivier Tassin.

  Postée par liocool le Thursday 17 July 2014 à 19:01
 Historique Rally Festival Roger Sauvelon


Ça fait un peu bizarre de parler de soi sur le site du team.
L’exercice n’est vraiment pas évidente mais je vais quand même partager mon weekend exceptionnel à Philippeville.
Certaines pièces mettant trop de temps à arriver et surtout ne voulant pas bâcler le montage de ma voiture, Pascal me mettait à disposition son mk1.

Même si je la connais un peu, pour l’avoir entraîné au même rallye festival et à la CDC du Maquisard l’année passée, l’auto a pas mal évoluée durant l’hiver(4 tirants, freins,…). N’ayant plus mis mon cul dans une escort depuis des mois, la première journée allait servir d’apprentissage car le moteur étant revenu de révision de la semaine, les seuls kilomètres de test effectués avec l’auto seront la liaison entre le parc et la première spéciale.


Premier constat, les Michelin TB sont tout simplement incroyable! Je savais même pas que des pneus pouvaient être aussi efficaces. La voiture patine moins sur les routes détrempées que les pneus de m… de l’année passée sur le sec.
Ma petite chérie qui effectue son premier « rallye » est aussi enthousiaste qu’au Maquisard. Un peu perdue avec le road book, elle se débrouille pas trop mal au final.
Très prudent, nous arrivons dans le village de Neuville. Je me souviens un peu des dispositions des lieux mais j’ai complètement oublié le changement d’asphalte. Petit coup de gaz où il ne faut pas et je mets une belle gifle à un mur un peu trop prés avec le cul de l’escort. Mon sang ne fait qu’un tour, bordel je commence fort !!! Je termine l’étape complètement dégoûté !

Direction la ES de Belvédère, on peut la comparer à une Mickey Mouse du RAC, 2km7 juste de quoi se remettre en confiance en sortant 2-3 petite glisses. Mais lors du dernier T gauche, un panache de fumée rentre dans l’habitacle, puis disparaît, tous les manomètres sont bon et le moteur tourne tout à fait normalement. Je sors de l’étape en mode "diesel".

Après ouverture du capot, le problème est cerné, il s’agit tout simplement du bouchon du cache soupape qui laisse s’échapper un peu d’huile et qui coule sur l’échappement. Au regroup à la plate taille, on refait une étanchéité approximative avec du tape qui faisait tenir les plaques du rallye et je rumine mes bosses…

On décide d’oublier cette première boucle et de « recommencer » le rallye maintenant.
La boucle se passe bien mais je ne suis pas du tout à l’aise avec l’auto, je ne suis pas dans le coup, hyper stressé.
Retour au parc où Pascal nous attend, j’arrive comme un gamin qui va être puni après une bêtise…
Mais mon mentor trouve les mots pour me remettre un peu en confiance.

Une très bonne nuit de sommeil dans un superbe gite va-nous remettre définitivement en selle.

Le temps est plus clément dimanche. Même si les routes sont hypers grasses, on voit déjà plus clair et l’air de rien les petits automatismes d’escortiste sont revenus et ma chérie fait du super boulot.
On s’amuse comme des fous.
Après les 4 premières spéciales qui étaient en gros les mêmes que l’année dernière, vient celle de Merlemont, complètement inconnue, on s’en sort sans serrage de fesses mais une fois à l’arrivée, on se regarde, va pas falloir s’allumer ici, elle est certes belle, mais très piégeuse !
Retour au parc où nous rejoint nos familles, ça nous touche vraiment qu’ils soient là.
La deuxième boucle se passe super bien, mais les routes sèchent énormément et les Michelin ramassent du coup, au dernier regroup, on fait appel au service météo (rire).
On décide de monter les neiges, le pari est vraiment risqué, choix judicieux sur le sec mais casse gueule si il pleut comme hier.
L’auto a un tout autre comportement, c’est super fun, on prend un panard d’enfer !
Arrive déjà la dernière spéciale, je suis complètement déconcentré. Pour cause, j’ai quelque chose en tête depuis des mois…
Je fais même 2 têtes à queues et termine l’étape avec le cœur qui bat à 160 pulses. En effet, je m’apprête à faire ma demande à celle qui illumine mon existence depuis son arrivée dans ma vie.

Ce rallye restera à jamais gravé dans nos mémoires.

Pour finir, je voudrais remercier mon mentor, Pascal. Sans toi, il est certain que je serais toujours sur le bord des spéciales à rêver.
Grâce à ton aide, je vais bientôt avoir ma propre Escort de rallye dans mon garage et j’ai pu déjà goûter aux joies du rallye sur ton auto.
Merci à Benja, qui a travaillé à pas d’heure la semaine pour remettre le moteur en place.
Mes parents et beaux-parents, ça m’a fait vraiment quelque chose de vous voir sur les spéciales.
Aux différents amis du rallye qui, même si ce n’était pas pour moi, ont quand même encore une fois, bravés le froid pour nous ramener de terribles souvenirs.
Et pour finir, ma petite chérie qui bien plus que de me laisser vivre ma passion, m’encourage et me soutient.
Maintenant reste à travailler pour rendre l’auto du boss comme quand il me l'a passé et terminer la Rothmans.
A bientôt.
Roger

  Postée par roger le Thursday 15 May 2014 à 16:45
 Page : [1] 2 3 ... 27 28 29 >