News
  Biographie
  Les voitures RSO
  Moments forts
  L'équipe RSO
  Amis
  Galerie
  Vidéos
  A vendre
  Liens
  Livre d'Or
  Nous Contacter
     
     
    F. Rasquin 2005
 Et une victoire !


Le rallye sprint d'Achêne a vu en PH, la victoire d'Olivier Tassin.

  Postée par liocool le jeudi 17 juillet 2014 à 19:01
 Historique Rally Festival Roger Sauvelon


Ça fait un peu bizarre de parler de soi sur le site du team.
L’exercice n’est vraiment pas évidente mais je vais quand même partager mon weekend exceptionnel à Philippeville.
Certaines pièces mettant trop de temps à arriver et surtout ne voulant pas bâcler le montage de ma voiture, Pascal me mettait à disposition son mk1.

Même si je la connais un peu, pour l’avoir entraîné au même rallye festival et à la CDC du Maquisard l’année passée, l’auto a pas mal évoluée durant l’hiver(4 tirants, freins,…). N’ayant plus mis mon cul dans une escort depuis des mois, la première journée allait servir d’apprentissage car le moteur étant revenu de révision de la semaine, les seuls kilomètres de test effectués avec l’auto seront la liaison entre le parc et la première spéciale.


Premier constat, les Michelin TB sont tout simplement incroyable! Je savais même pas que des pneus pouvaient être aussi efficaces. La voiture patine moins sur les routes détrempées que les pneus de m… de l’année passée sur le sec.
Ma petite chérie qui effectue son premier « rallye » est aussi enthousiaste qu’au Maquisard. Un peu perdue avec le road book, elle se débrouille pas trop mal au final.
Très prudent, nous arrivons dans le village de Neuville. Je me souviens un peu des dispositions des lieux mais j’ai complètement oublié le changement d’asphalte. Petit coup de gaz où il ne faut pas et je mets une belle gifle à un mur un peu trop prés avec le cul de l’escort. Mon sang ne fait qu’un tour, bordel je commence fort !!! Je termine l’étape complètement dégoûté !

Direction la ES de Belvédère, on peut la comparer à une Mickey Mouse du RAC, 2km7 juste de quoi se remettre en confiance en sortant 2-3 petite glisses. Mais lors du dernier T gauche, un panache de fumée rentre dans l’habitacle, puis disparaît, tous les manomètres sont bon et le moteur tourne tout à fait normalement. Je sors de l’étape en mode "diesel".

Après ouverture du capot, le problème est cerné, il s’agit tout simplement du bouchon du cache soupape qui laisse s’échapper un peu d’huile et qui coule sur l’échappement. Au regroup à la plate taille, on refait une étanchéité approximative avec du tape qui faisait tenir les plaques du rallye et je rumine mes bosses…

On décide d’oublier cette première boucle et de « recommencer » le rallye maintenant.
La boucle se passe bien mais je ne suis pas du tout à l’aise avec l’auto, je ne suis pas dans le coup, hyper stressé.
Retour au parc où Pascal nous attend, j’arrive comme un gamin qui va être puni après une bêtise…
Mais mon mentor trouve les mots pour me remettre un peu en confiance.

Une très bonne nuit de sommeil dans un superbe gite va-nous remettre définitivement en selle.

Le temps est plus clément dimanche. Même si les routes sont hypers grasses, on voit déjà plus clair et l’air de rien les petits automatismes d’escortiste sont revenus et ma chérie fait du super boulot.
On s’amuse comme des fous.
Après les 4 premières spéciales qui étaient en gros les mêmes que l’année dernière, vient celle de Merlemont, complètement inconnue, on s’en sort sans serrage de fesses mais une fois à l’arrivée, on se regarde, va pas falloir s’allumer ici, elle est certes belle, mais très piégeuse !
Retour au parc où nous rejoint nos familles, ça nous touche vraiment qu’ils soient là.
La deuxième boucle se passe super bien, mais les routes sèchent énormément et les Michelin ramassent du coup, au dernier regroup, on fait appel au service météo (rire).
On décide de monter les neiges, le pari est vraiment risqué, choix judicieux sur le sec mais casse gueule si il pleut comme hier.
L’auto a un tout autre comportement, c’est super fun, on prend un panard d’enfer !
Arrive déjà la dernière spéciale, je suis complètement déconcentré. Pour cause, j’ai quelque chose en tête depuis des mois…
Je fais même 2 têtes à queues et termine l’étape avec le cœur qui bat à 160 pulses. En effet, je m’apprête à faire ma demande à celle qui illumine mon existence depuis son arrivée dans ma vie.

Ce rallye restera à jamais gravé dans nos mémoires.

Pour finir, je voudrais remercier mon mentor, Pascal. Sans toi, il est certain que je serais toujours sur le bord des spéciales à rêver.
Grâce à ton aide, je vais bientôt avoir ma propre Escort de rallye dans mon garage et j’ai pu déjà goûter aux joies du rallye sur ton auto.
Merci à Benja, qui a travaillé à pas d’heure la semaine pour remettre le moteur en place.
Mes parents et beaux-parents, ça m’a fait vraiment quelque chose de vous voir sur les spéciales.
Aux différents amis du rallye qui, même si ce n’était pas pour moi, ont quand même encore une fois, bravés le froid pour nous ramener de terribles souvenirs.
Et pour finir, ma petite chérie qui bien plus que de me laisser vivre ma passion, m’encourage et me soutient.
Maintenant reste à travailler pour rendre l’auto du boss comme quand il me l'a passé et terminer la Rothmans.
A bientôt.
Roger

  Postée par roger le jeudi 15 mai 2014 à 16:45
 Leptinnes Rallye


Première victoire en rallye pour Olivier.

En bagarre toute la journée avec la Lancer du français Philippe Hugla, notre équipage a réussi à éviter tous les pièges pour conquérir la victoire en prov'historique.

  Postée par roger le vendredi 09 mai 2014 à 11:30
 La petite Suisse


Retrouvez les images de Laurent Noël qui était au départ de la montée historique de Comblain-au-pont.

  Postée par roger le vendredi 09 mai 2014 à 11:06
 Rallye de Wallonie 2014


Après de trop longs mois ,si on ne compte pas le malheureux épisode espagnol, Pascal s’alignait avec sa véloce MK2 à l'occasion du Rallye de Wallonie.

"Ça fait +- 8 ans que Maryline me demande pour participer au rallye de Wallonie. Elle avait à cœur de rouler sur les spéciales de la Citadelle et Gesves, d'où elle est d'ailleurs originaire.
Moi, je ne sais pas vraiment pourquoi, ce rallye ne m'a jamais attiré. Mais cette année, on l'a fait, notre premier Wallo !

Première spéciale, la show de la citadelle qui déterminait l'ordre de départ du samedi.
Au début l'objectif était d’être le plus efficace possible et tant pis pour le spectacle... mais avec le monde présent, l'ambiance et surtout mes filles pour une rare fois présentes, impossible de rester clean. Un petit donuts pour le show et 13 sec de perdues et un 88éme chrono...

Samedi, la voiture va comme une horloge mais c'est moi qui ne suis pas bien réglé.
Je dois me forcer à un peut avancer, je commet beaucoup d'erreurs (3 têtes à queues et un tout droit).
On décide d’arrêter les frais et de rester coule avant d’abîmer la voiture.
Je roule à mon rythme et nous terminons la journée à la 56éme place derrière le sympathique Van Rompuy et son Ascona.

Le dimanche se passe beaucoup mieux, sans forcer, nous remontons bien au classement et au final, nous terminons 39éme, 5éme histo, et 2éme en histo FIA.

Je voudrais remercier toutes les personnes qui m'ont aidés pour être au départ de ce rallye. Merci Benoit, Vincent et Mehdi comme toujours, Stéphane, Christophe, Benja et Freddy, sans oublier mon copilote de toujours: ma Maryline."

  Postée par roger le jeudi 08 mai 2014 à 19:20
 Page : [1] 2 3 ... 26 27 28 >